Trucs et astuces

1. Soyez préparé
2. Ne postulez que si vous êtes vraiment intéressé
3. Ayez un état d'esprit positif
4. Adaptez-vous à votre interlocuteur
5. Ecoutez avec attention
6. Ne sous-estimez pas votre valeur
7. Brochure "Sell yourself"

1. Soyez préparé


Une bonne préparation donne un sentiment de sécurité et renforce la confiance en soi. Montrez-vous sous votre meilleur jour. Mettez-vous à la place du recruteur et essayez de deviner les questions qu’il vous posera et ce qui pourrait être important pour lui par rapport au poste proposé.

Les recruteurs commencent généralement chaque entretien en vous demandant de vous présenter brièvement et de retracer votre parcours professionnel. Cela se prépare au préalable. Faites une liste des étapes les plus importantes dans votre CV. Utilisez cette occasion pour penser à ce que le recruteur doit absolument savoir de vous. Préparez-vous tout de même à répondre aux questions «Pourquoi êtes-vous à la recherche d’un nouveau défi?» et «Pourquoi le poste proposé vous intéresse-t-il particulièrement?».

Réfléchissez à des exemples concrets qui témoignent de vos compétences. Lorsque vous présentez votre parcours, donnez des exemples et des chiffres qui soulignent vos compétences. Vous pouvez par exemple mentionner la taille d’une équipe que vous avez dirigée ou le montant d’un budget dont vous aviez la responsabilité. Ces faits sont importants pour que votre interlocuteur puisse avoir un aperçu détaillé de vos capacités et de vos expériences.

Il est très important de s’informer sur l’entreprise et sur les produits ou prestations qu’elle propose. Dans tout entretien, le candidat se verra interrogé sur ses connaissances de l’entreprise. Si vous avez bien fait vos recherches et que vous en savez beaucoup sur l’entreprise, vous pouvez impressionner votre interlocuteur.

Prévoyez bien le trajet. Assurez-vous d’avoir la bonne adresse et planifiez votre trajet jusqu’au lieu de l’entretien. Cela vous évitera ainsi de vous perdre à la dernière minute et d’arriver en retard à votre entretien.
        
Prévoyez suffisamment de temps pour être à l’heure à votre entretien. Il vaut mieux arriver avec 10 minutes d’avance que 5 minutes de retard.

Portez des vêtements de circonstance, parce qu' il n’y a pas de deuxième chance pour faire une première impression. Votre tenue doit correspondre au poste convoité mais vous devez aussi vous sentir à l’aise dans ce que vous portez. Votre apparence sera ainsi à la fois professionnelle et naturelle.

2. Ne postulez que si vous êtes vraiment intéressé


Demandez-vous bien si vous souhaitez vraiment obtenir le poste. Si vous vous rendez à un entretien pour un poste qui ne vous intéresse pas, vous ne faites pas seulement perdre son temps au recruteur, vous perdez aussi le vôtre. Il est en outre difficile de convaincre votre interlocuteur de vous choisir pour ce poste si vous n’êtes pas vous-même convaincu que vous le voulez.

3. Ayez un état d'esprit positif


N’oubliez pas que c’est l’entreprise qui VOUS a convié à un entretien. C’est donc qu’elle s’intéresse à vous et que vous répondez à ses attentes. En outre, de nombreux secteurs sont aujourd’hui touchés par un manque de main d’œuvre spécialisée, car les talents et les travailleurs sont très demandés sur le marché. Réjouissez-vous de cet entretien et abordez-le avec un état d’esprit positif.

Quels critères pourraient être déterminants pour ce poste? En tant que candidat, il est important de vous demander quels critères vous devez remplir pour obtenir le poste souhaité. Réfléchissez à la meilleure manière d’exploiter vos capacités pour répondre à ces critères et parlez-en au cours de l’entretien.

Votre interlocuteur est votre allié: considérez le recruteur comme un allié et non comme un ennemi, car vous poursuivez tous deux le même objectif: l’entretien doit être un succès. Montrez-vous tel que vous êtes, dans la mesure du possible. Dans le cas contraire, vous risquez de perturber votre interlocuteur et d’éveiller sa méfiance. L’honnêteté est grandement appréciée!

Un entretien est un dialogue et votre interlocuteur est curieux, il s’intéresse à vous. Avec ses questions, il ne cherche pas à vous interroger mais plutôt à déterminer si vous correspondez au profil recherché pour le poste. Il est donc important d’établir un dialogue entre vous, et vous pouvez également poser des questions.

4. Adaptez-vous à votre interlocuteur


Le déroulement de l’entretien sera probablement déterminé par le recruteur et ne correspondra peut-être pas à vos attentes. Grâce à votre bonne préparation et à votre assurance, vous serez toutefois en mesure de vous adapter rapidement.

5. Écoutez avec attention


Répondez à ce qui vous a été demandé. Soyez attentif à ce que dit votre interlocuteur et répondez aux questions qui vous sont posées.

Vous pouvez structurer vos réponses de manière à donner d’abord une réponse directe à la question posée. Vous pouvez ensuite aborder les points de détail et justifier ainsi votre réponse ou votre avis.

Trouvez le bon équilibre entre réponses courtes et longues. Plus vous prenez du temps pour donner une réponse exhaustive, moins votre interlocuteur a de temps pour en apprendre plus sur votre personnalité et vos compétences. Il n’est pas pour autant préférable de donner des réponses trop courtes, car elles ne permettent pas de créer une atmosphère positive. Essayez de trouver le juste milieu.

6. Ne sous-estimez pas votre valeur


Ne vous sous-estimez pas. Consultez le site Internet http://www.lohnrechner.bfs.admin.ch/ avant votre entretien pour connaître le salaire moyen pratiqué dans votre branche. Vous disposez ainsi d’une valeur de référence pour éviter de demander un salaire trop bas. Prenez le salaire brut annuel actuel comme base et demandez environ 10 à 20% de plus. Faites preuve d’un peu d’audace et ayez confiance en vos capacités et compétences. Elles justifient vos exigences en matière de salaire.

7. Brochure "Sell yourself"


Notre brochure "Sell yourself" vous donne des idées pour une postulation éblouissante, réussir un entretien et faire face aux questions critiques.