exercice 2018: hausse de la marge d'EBITA, dividende record en espèces.

«Nous avons terminé l'année sur une performance opérationnelle saine, un accroissement de notre marge d'EBITA à 4,7 % pour l'exercice 2018 complet et un fort taux de conversion des flux de trésorerie disponibles au T4 2018», indique le PDG Jacques van den Broek.

«Notre chiffre d'affaires est resté stable organiquement au T4 par rapport à l'année précédente, reflétant une solide croissance des ventes en Amérique du Nord et dans le reste du monde, mais un ralentissement de l'activité en Europe en adéquation avec les récentes tendances macroéconomiques. Au fil des années, Randstad est devenue de plus en plus une entreprise de rang mondial, un nombre sans cesse croissant de pays et de régions à travers le monde apportant des contributions significatives à notre croissance et à notre rentabilité. En 2018, le Japon, l'Australie, Singapour, mais aussi la région d'Amérique latine ont enregistré des résultats particulièrement impressionnants. Notre stratégie Tech & Touch est en pleine évolution. En 2018, nous avons étendu avec succès plusieurs concepts numériques à d'autres pays, ce qui alimentera notre croissance en 2019. Tous nos concepts sont fondés sur une connaissance approfondie des clients. Nous étudions les besoins de nos clients et candidats à travers notre programme Customer Delight basé sur des données pertinentes. Cette approche mondiale jette les bases qui nous permettront de continuer à améliorer l'expérience Human Forward pour nos clients et candidats. Notre situation financière reste très saine, réaffirmée par la proposition d'un dividende en espèces de 3,38 € par action ordinaire, y compris un dividende spécial de 1,11 €, un niveau record. Je suis très fier de tous mes collègues et je tiens à les remercier ainsi que toutes nos parties prenantes pour l'excellent exercice 2018.»

retour à la page précédente

Commentaires

Aucun commentaire n'est publié

Ecrivez un commentaire

  1.  
commenter