les salariés suisses sont satisfaits de leur emploi.

Les salariés suisses sont satisfaits de leur emploi 

Dans le cadre du sondage que Randstad réalise quatre fois par année auprès de salariés, ces derniers sont également interrogés sur leur satisfaction à l’égard de leur situation actuelle au travail (Satisfactory Index). Comme l’indiquent les résultats du sondage, les Suisses sont nettement plus satisfaits de leur job que leurs collègues de France, d’Allemagne ou d’Italie.

A la question: «Etes-vous satisfait de manière générale de votre situation auprès de votre employeur actuel?», trois quarts (75%) des employé(e)s suisses ont indiqué être satisfaits, respectivement très satisfaits. C’est une valeur significativement plus élevée que nos voisins en France, Allemagne et Italie; dans ces trois pays, seuls 67% des sondés ont indiqué être satisfaits de leur employeur actuel. 

L’argent ne fait pas tout, mais...

Bien que des études indiquent que le salaire n’est pas le principal facteur de motivation, le Randstad Satisfactory Index montre que la satisfaction envers son emploi a tendance à augmenter avec le revenu.

De satisfait à très satisfait de leur emploi:
Revenu jusqu’à CHF 50 000: 71% 
Revenu jusqu’à CHF 75 000: 75%
Revenu jusqu’à CHF 100 000: 79% 
Revenu supérieur à CHF 100 000: 81%.

Christiane Di Filippo, HR Director et membre de la direction de Randstad (Suisse) SA, considère que les raisons de cette satisfaction ne sont pas à ce point tributaires du salaire que ce que l’on pourrait croire. «Je pense que si un revenu plus élevé s’accompagne d’une plus grande satisfaction, les principales raisons de cette situation sont dues au fait que les personnes qui ont un meilleur salaire accomplissent des tâches plus valorisantes, qu’ils peuvent aménager eux-mêmes et comportant plus de responsabilités; des tâches qui leur confèrent un certain prestige.»

Les collaborateurs dans les secteurs de la formation, de la finance et des technologies de l’information (TI) sont les plus satisfaits

Si l’on considère la satisfaction dans chaque secteur, la Suisse présente une image relativement homogène. Dans tous les secteurs, la majorité des collaborateurs est satisfaite de son emploi actuel. Le secteur de la formation prend la tête du classement avec un taux de 95%, suivi par celui des technologies de l’information (90%) et celui de la finance (banques et assurances) avec un taux de 84%.


retour à la page précédente

Commentaires

Aucun commentaire n'est publié

Ecrivez un commentaire

  1.  
commenter